L’Équipe de voltige de l’armée de l’air (EVAA) joue un rôle d’ambassadrice de l’armée de l’air, à l’instar de sa célèbre cousine, La Patrouille de France. Elle est aussi compétitrice de haut niveau à travers sa participation aux épreuves internationales de voltige.

Présentation

L’équipe de voltige de l’armée de l’air et la Patrouille de France forment ensemble les Équipes de présentation de l’armée de l’air. Cette unité participe au rayonnement de l’armée de l’air en France, mais aussi à l’étranger où le rôle diplomatique est souvent mis en avant. Elle est dirigée par le lieutenant-colonel Bruno Bézier, dont la mission est notamment de coordonner l’ensemble des actions menées au sein des deux équipes, mais également d’assurer avec son adjoint, le capitaine Antoine Monhée, l’organisation des différentes représentations et le bon déroulement des manifestations extérieures, tout en veillant à la sécurité de l’ensemble du personnel.

La sélection

L’équipe de voltige de l’armée de l’air a recruté cette année deux nouveaux pilotes pour lui permettre d’assurer la pérennité de la mission. Une prospection a ainsi été lancée au sein des différentes unités navigantes de l’armée de l’air, et cinq pilotes ont été retenus pour participer à la sélection. Tous possèdent une forte expérience aéronautique et de nombreuses qualités, mais pour intégrer cette équipe, les critères sont fixés par les pilotes eux-mêmes. « Il n’y a pas de bon ou de mauvais pilote pour cette sélection, et pas d’échec si vous n’êtes pas retenu, rassure le capitaine Fabrice Camliti, commandant l’équipe de voltige de l’armée de l’air. Nous recherchons les personnes qui nous semblent les plus à même d’intégrer l’équipe, dans tous les aspects de la mission, et ayant le potentiel pour arriver aux meilleures places en championnat. » Les qualités du pilotage ont été jaugées par chacun des pilotes de l’équipe. « Les cinq pilotes ont effectué quatorze vols, commente le capitaine Pierre Varloteaux. Les huit premiers étaient des vols d’instruction, permettant aux candidats d’étudier une figure et de la restituer ensuite. Puis la difficulté est allée croissante, avec des figures à apprendre par cœur et à restituer.» Une sélection qui avait également pour objectif de conforter les candidats sur leur choix d’intégrer cette équipe, et de réaliser la mission de représentation de l’armée de l’air.

La mécanique

Les mécaniciens de l’équipe de voltige de l’armée de l’air assurent la mise en œuvre et la maintenance des avions Extra 330 en étroite collaboration avec un technicien
de la société Extraaircraft. La forte sollicitation mécanique des avions de voltige réclame une attention toute particulière. À l’image d’une écurie de Formule 1, la mécanique opère en étroite collaboration avec les pilotes pour régler et entretenir les avions. Leur intervention peut aller du simple coup de chiffon sur la verrière, jusqu’au dépouillement complet de l’enregistreur de paramètres avec un ordinateur portable ou la dépose d’un moteur.
Leur domaine de compétence couvre aussi bien les indispensables opérations de maintenance préventives, qui peuvent parfois durer plusieurs jours, que les inspections minutieuses réalisées après chaque vol.

http://www.equipedevoltige.org/dossier-de-presse-2016/

Vous pouvez télécharger le dossier de presse EVAA 2016

Laisser un commentaire