Le Pilatus PC-6 est un avion utilitaire ADAC (avion à décollage et atterrissage courts) à ailes hautes construit par la société suisse Pilatus Aircraft.

Parfois surnommé la Jeep des airs, il a réalisé son premier vol le avec un moteur à pistons Lycoming.

Doté de performances de maniabilité remarquables, le prototype, dénommé Yeti, est engagé en dans l'expédition suisse ayant effectué la première ascension du Dhaulagiri dans le massif de l'Himalaya2. Il y démontre son utilité et est amené à atteindre des plateaux à 5 700 m d'altitude où les limites de la motorisation se font sentir. Avec lui, les pilotes Ernst Saxer et Emile Wick y établissent le record toujours inégalé de l'atterrissage à l'altitude la plus élevée avec un aéronef à ailes fixes, à 5 750 m3. Après 16 vols de ravitaillement réalisés jusqu'au 4 mai, ils se posèrent au col Nord à 5 700 mètres d'altitude le 5 mai 19604. Lors du décollage, le Porter fut gravement endommagé et fut abandonné. Sa carcasse est toujours présente sur les lieux à une altitude de 5 200 m5.

Avion adapté aux pays montagneux, le Pilatus Porter PC6 a longtemps été associé au nom d'Hermann Geiger, un pilote suisse spécialiste des atterrissages sur glaciers qui l'utilisait pour des tâches telles que le secours en montagne, le transport de fourrage et de matériel de remontées mécaniques. Par la suite c'est l'hélicoptère qui s'imposa pour ce genre de missions6.

Grâce à l'adaptation d'un turbopropulseur, le PC-6 devient le PC6A Turbo-Porter. Il réalise son premier vol le équipé d'une turbine Turboméca Astazou de 523 ch.

La version PC-6B est équipée d'un Pratt & Whitney Canada PT6A-6, cette version effectue son premier vol en .

Sous le nom de Porter Hiller, le Pilatus PC-6A est certifié aux États-Unis en 1964, distribué par la Fairchild Hiller Corporation et évalué par l'US Army qui en convertit quelques-uns en gunship. De nos jours, il est surtout très utilisé pour le largage de parachutistes. Il peut en emporter 9 ou 10 selon les versions. Quasiment tous les centres de parachutisme français en possèdent un ou le louent.

Il a également été converti en bombardier d'eau avec des soutes amovibles pouvant contenir de 600 à 1 000 litres. Dans cette configuration, il est très performant sur les feux de résineux dans les contreforts des Alpes, où sa puissance est nécessaire.

L'avion a été acheté par une trentaine de pays pour équiper notamment des forces armées et des services publics.

Variantes

Porter

Trois appareils sur 73 sont en service en 20117.

PC-6 Porter 
motorisé par un Avro Lycoming GSO-480-B1A6, premier vol le 5 mai 1959 (HB-FAN), 64 construits.
PC-6/275 
prototype motorisé par un Lycoming GO-480-D1A, premier vol le 2 mai 1960 (HB-FAS), 1 construit.
PC-6/350 
motorisé par un Lycoming IGO-540-A1A, premier vol le 12 janvier 1961 (HB-FAG), 8 construits.

Turbo-Porter

 

PC-6 Turbo Porter

Pilatus PC-6 Turbo-Porter
PC-6/A Turbo-Porter 
motorisé par un Turbomeca Astazou IIE (523 ch)/ G, premier vol le 5 février 1961 (HB-FAD), 35 construits.
PC-6/A1 
motorisé par un Turbomeca Astazou XII (573 ch), premier vol le 5 mai 1967 (HB-FCT), 6 construits.
PC-6/A2 
motorisé par un Turbomeca Astazou XIVE (573 ch), premier vol en septembre 1967 (F-BOSZ), 1 construit.

Plus aucun des PC-6/A ne sont en service7.

PC-6/B
motorisé par un Pratt & Whitney Canada PT6-6A (550 ch), premier vol le 2 mai 1964 (N187H), 12 construits.
PC-6/B1
motorisé par un Pratt & Whitney PT6A-27 (680 ch), premier vol le 18 mai 1966 (HB-FCD), 82 construits plus 12 de Fairchild Aircraft.
PC-6/B2
motorisé par un Pratt & Whitney PT6A-27 (680 ch), premier vol le 9 mai 1984 (HB-FCD), 252 construits plus 18 de Fairchild Aircraft.
PC-6/B2(STC)
motorisé par un Pratt & Whitney PT6A-34 (750 ch), premier vol en mai 2001 (F-GODZ), 28 convertis ou construits.

Environ 256 PC-6/B sur 373 sont en service en 20117.

PC-6/C 
motorisé par un Garrett TPE-331-25D (575 ch), premier vol en octobre 1965 (N180K), 8 construits plus 26 de Fairchild Aircraft.
PC-6/C1 
motorisé par un Garrett TPE-331-1-100 (576 ch), premier vol le 23 janvier 1969 (HB-FEG), 1 construit.
PC-6/C2 (AU-23A) 
motorisé par un Garrett TPE-331-1-101F (665 ch), premier vol en juin 1976 (N352F), 35 construits par Fairchild Aircraft.

Environ 23 PC-6/C sur 71 sont en service en 20117.

Caractéristiques supplémentaires

Voici quelques caractéristiques supplémentaires sur le PC-6 :

  • poids maxi décollage : 2 800 kg ;
  • nombre de g positif max : +3,5 g ;
  • nombre de g négatif max : -1,43 g ;
  • vitesse de croisière à 3 000 m : 250 km/h ;
  • vitesse ascensionnelle initiale à 2 000 kg : 518 m/min soit 8,63 m/s ;
  • capacités de vol : montée pleine charge à 4 000 m en ~15 min, descente en moins de 3 min ;
  • emport : parachutistes, transport de marchandises ;
  • plafond de 8 000 m ; l'avion, motorisé par un turbopropulseur, a largement dépassé cette altitude à plusieurs reprises lors de diverses tentatives de records d'altitude en parachutisme
Pilatus PC-6
{{#if:
Pilatus PC-6/B2-H4 Turbo Porter
Pilatus PC-6/B2-H4 Turbo Porter

Constructeur Drapeau : Suisse Pilatus
Rôle Avion utilitaire ADAC
Premier vol
Nombre construits 5841
Équipage
1 pilote, et jusqu'à 9 passagers en B2H2. 1 pilote et 9 ou 10 parachutistes en B2H4 (le siège du copilote est alors inversé).
Motorisation
Moteur Lycoming GSO-480-B1A6 (à piston) ou Pratt & Whitney Canada PT6A-27 (groupe turbopropulseur)
Nombre 1
Type Moteur à piston turbocompressé ou turbopropulseur
Puissance unitaire 340 ch (moteur à piston), 680 ch ou 750 ch (turbopropulseur)
Dimensions
Envergure 15,87 m
Longueur 10,90 m
Hauteur 3,20 m
Surface alaire 30,15 m2
Masses
À vide 1 020 kg
Maximale 2 200 kg
Performances
Vitesse maximale 280 km/h
Plafond 8 000 m
Rayon d'action 805 km

 

Laisser un commentaire