L'Eurofighter Typhoon est un avion de combat bi-réacteur, ailes delta et plan canard, multi-rôles développé par le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne regroupés dans le consortium Eurofighter GmbH, pays qui ont reçu leurs premiers appareils de série en 2004. L'Autriche, Oman, le Koweït et l'Arabie saoudite s'en sont également portés acquéreurs, ce qui devrait porter la production totale à près de 747 exemplaires commandé en octobre 2017.

Caractéristiques
Le système AIS

Le système AIS (Attack and Identification System) réalise la fusion des informations remontant des multiples capteurs embarqués et des capteurs externes via le système MIDS (Multifunction Information Distribution System). C'est par ce système que l'on contrôle les émissions électromagnétiques de l’avion pour réduire sa détectabilité (système EMCON - EMission CONtrol).

Le radar CAPTOR

CAPTOR est un radar de troisième génération opérant en bande X qui permet à la fois de faire une recherche sur grande distance et de l’illumination et de la poursuite. Il lance automatiquement une poursuite lors de scan (Track while scan – TWS) pour une liste de cibles dont le nombre exact reste classé. Il est possible de l’asservir directement sur le casque du pilote, les données obtenues pouvant ensuite être utilisées pour l’armement air-air courte portée tel que l’ASRAAM. Le système d'identification ami (IFF) est intégré dans le système CAPTOR. Crédité d'une portée de 180 km, le CAPTOR est toutefois un radar technologiquement dépassé (antenne à balayage mécanique), de la même génération que le radar RDY (160 km de portée) du mirage 2000-5F.

Une première version de test du radar CAPTOR E-Scan avec antenne à balayage électronique actif a été présentée pour la première fois le 15 juillet 2014 lors du salon de Farnborough, sans date de mise en service opérationnelle annoncée. Les appareils existants de tranche 2 et ceux à venir de tranche 3A pourront utiliser ce nouveau radar. Le programme de développement et d'intégration dans les appareils est budgété à son lancement en 2014 à hauteur de 1 milliard d'euros par l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et la Grande-Bretagne.

Le système PIRATE

Le radar CAPTOR étant un système actif, il est détectable par un ennemi qui utiliserait un détecteur d’alerte radar performant. Il n’y a que deux façons de résoudre ce problème. Une méthode consiste à utiliser les données recueillies auprès d’autres plates-formes. Une autre méthode consiste à utiliser un système embarqué de détection passive. Le PIRATE, pour Passive Infra Red Airborne Tracking Equipment, est un équipement de deuxième génération d’imagerie infrarouge utilisé à cet effet.

PIRATE intègre à la fois une capacité FLIR (imagerie infrarouge frontale) et IRST (veille et poursuite infrarouge). Le système fait appel à un capteur infrarouge très sensible qui opère dans des longueurs d’onde de 3 à 11 µm en deux bandes. Cela permet aussi bien la détection des panaches de gaz d’échappement chauds des moteurs à réaction que la détection de la surface de chauffe causée par la friction avec l'air de l’atmosphère. Le refroidissement du capteur permet de détecter même de petites variations de température à longue portée. L’utilisation de techniques de traitement d’image améliore encore les données recueillies, ce qui donne presque une image haute résolution des objectifs. Les images obtenues via ce système peuvent être affichées sur l’un des afficheurs multifonctions intégrés dans le cockpit. En outre, l’image peut être superposée à la fois sur le viseur de casque et sur l’afficheur tête haute.

Le système DASS

Il a été décidé d’adopter une architecture modulaire pour le système défensif, le DASS (Defensive Aids Sub System). Toutes les parties du DASS sont contrôlées par un DAC (Defensive Aids Computer). Le DAC offre une capacité entièrement automatisée pour analyser et répondre à toute menace que l’Eurofighter pourrait rencontrer. Pour fournir ces informations essentielles sur la situation extérieure, le DASS s’appuie sur différents sous-systèmes comme le détecteur d’alerte radar et son équivalent optronique, le Détecteur d’Alerte Laser (DAL) qui prévient de toute illumination lié à des télémètres lasers ou autres systèmes de guidage laser. On note également la présence de Détecteurs de Départ Missiles (DDM) qui fournissent des informations à 360° sur toute approche de missile, donnant ainsi le temps nécessaire pour engager des manœuvres d’évitement, en s’appuyant par exemple sur des leurres.

Engagements

À partir du , des Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force ont été engagés en Libye dans le cadre de la résolution 1973 des Nations unies. Le , deux d'entre eux, accompagnés par un Tornado GR4 désignateur laser, tirent leurs premières munitions en situation de combat, en l'occurrence deux Paveway II de 454 kg sur des véhicules de l'armée libyenne. Les Eurofighter Typhoon ont surtout été engagés en mission de contrôle de l'espace aérien libyen.

Eurofighter Typhoon

Un Eurofighter allemand

Constructeur Drapeau : Allemagne Drapeau : Espagne Drapeau : Italie Drapeau : Royaume-Uni Eurofighter GmbH
Rôle Avion multirôle
Statut En service
Premier vol
Mise en service
Coût unitaire 126,25 millions £ (développement et production)
Nombre construits 500 (au 11 avril 2017)
Équipage
1 pilote (monoplace)
1 pilote et 1 pilote navigateur (biplace)
Motorisation
Moteur Eurojet EJ200-3A
Nombre 2
Type Turboréacteurs avec postcombustion
Poussée unitaire 60 kN (90 kN avec postcombustion)
Dimensions
Envergure 10,95 m
Longueur 15,96 m
Hauteur 5,28 m
Surface alaire 51,2 m2
Masses
À vide 11 000 kg
Carburant Interne : 4 000 kg
Externe : 4 000 kg
Maximale 21 000 kg
Performances
Vitesse maximale 2 120 km/h (Mach 2,0)
Plafond 16 800 m
Vitesse ascensionnelle 15 240 m/min
Rayon d'action 1 852 km
Armement
Interne 1 canon Mauser BK-27 (27 mm)
Externe IRIS-T, SCALP-EG, AIM-9 Sidewinder, AIM-120 AMRAAM, AIM-132 ASRAAM, BVRAAM Meteor, AGM-88 HARM, MDBA ALARM. Bombes Paveway II (GBU-10, GBU-16), Paveway III (GBU-24A/B), Enhanced Paveway, Paveway IV,JDAM, Brimstone, TAURUS KEPD 350 et Désignateur laser Litening
Avionique
Système HOTAS, Liaison de données tactiques Liaison 16 et terminal MIDS, radar CAPTOR, système PIRATE d'acquisition passif et CME
©Stéphane Lehaut / Spot'Air
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Le premier avion de série a été livré officiellement le 4 août 2003. Chargée de la formation des pilotes, la JG 73 a reçu son premier biplace fin avril 2004. Chargée de la défense aérienne, la JG 74 est la première unité de combat transformée sur Eurofighter, qu'elle a commencé à recevoir en juillet 2006. Début 2008, ces deux unités disposaient chacune d'une vingtaine d'avions. À partir de 2009, la JGB 31 devrait commencer à remplacer ses Tornado par des Eurofighter.
L'Eurofighter doit équiper les unités suivantes : Jagdgeschwader 73, Jagdgeschwader 74, Jagdgeschwader 71, Jagdbombergeschwader 31, Jagdbombergeschwader 33.

La Luftwaffe en septembre 2010 possède 55 Eurofighters sur les bases de Laage, Nörvenich et Neuburg.

©Stéphane Lehaut / Spot'Air

Photos

©Stéphane Lehaut / Spot'Air

EUROFIGHTER TYPHOON

©Stéphane Lehaut / Spot'Air

Vidéo

Nos partenaires